LINKS

MENU

Les neiges de Squaw Valley

Le danger vient aussi de la neige étrangère….ouh là là, je m’explique pour éviter tout malentendu.

La neige Américaine je précise.

Et l’heure est grave.
A Chamonix, on à l’impression parfois d’être au centre du monde de la glisse, du free style et des paysages sublimes.  On est là pour défendre Chamonix bec et ongle, soyez-en certain mais un affreux doute s’est insinué…. en découvrant un reportage sur le Lac Tahoe (déjà le nom, sent la piste d’indien…). Vous allez peut-être penser que je vous propose un Disneyland boboïsé à la sauce kale avec saloons hollywoodiens, pom-pom girls et neige artificielle? Même pas !Le combat se déroule sur 2 fronts :
– la météo qui n’est pas du tout du côté transalpin depuis 2 ans avec une neige molle qui dégouline comme du robloch fondu;
– le paysage et on peut avouer que Cham doit être dans le Top 10 des stations.

Mais la menace est sérieuse et prend les noms mythiques de Sugar Bowl, Squaw Valley, Heavenly … un fantasme de slalom qui plonge dans le lac bleu turquoise de Tahoe, dans une poudreuse aussi légère qu’une farine, à deux pas des plages les plus sexy des US et des vignobles californiens … trop fort !

Non vous n’êtes pas dans un semi-coma après une chute vertigineuse sur les pistes, non vous êtes réellement au paradis des sapins blancs, de la poudreuse ultra fine, des cabanes en rondins style trappeur, des forêts silencieuses pleines d’ours, de la Sierra Nevada, des lacs bleus glacier, de la vie cool californienne … oui tout ça concentré au dessus d’Emerald Bay, la splendide baie d’émeraude.
Et si en plus je vous dis que tous les geeks et yuppies de la Silicon Valley et de NY y ont leurs habitudes…

Fermez les yeux, laissez vous bercer par un fond de country et … rêver : vous y serez presque !